Emporte-moi :: nés pour être portés
  ::  

français

  ::  

English

 

::

Accueil

::

Nés pour être portés

:: Bénéfices

::

Ateliers & services

::

Groupe de portage

::

Service de location

::

A propos de nous

 

 

Bénéfices du portage

POUR BÉBÉ

 

  • Facilite la transition de la naissance: bébé se sent en sécurité, est plus calme, et pleure moins

        Les nouveau-nés sont habitués à l'environnement du ventre maternel.  Ils n'y connaissent ni la faim, ni la soif, leurs besoins sont satisfaits automatiquement.  Ils y sont au chaud, recroquevillés sur eux-mêmes, souvent en mouvement, en tout temps près de Maman. Le  portage  recrée ces conditions et permet aux nouveaux-nés une transition plus douce vers le monde extérieur après le choc de la naissance. Ils ont besoin de contact constant et prolongé qui leur donne un sentiment de sécurité; c'est essentiel à leur développement.  Le bébé, dans son porte-bébé, en contact constant avec le parent, a  généralement moins tendance à pleurer, est plus calme, grandit mieux et dort mieux.  Il se sent en sécurité et utilise plutôt ses énergies à se développer. 

 

   Chez les enfants plus âgés, le portage  est également avantageux.  Il permet de découvrir le monde près de papa-maman, source de sécurité.   Ceci leur permet de faire partie de ce monde, plutôt que d'être forcé de le regarder assis dans sa chaise vibrante ou sa poussette.  Il peut se permettre d'examiner son environnement, le voir, le sentir, le toucher comme le fait Maman ou Papa, tout en ayant la possibilité de se cacher dans son petit nid lorsqu'il en ressent le besoin pour éviter d'être surstimulé ou lorsqu'il est effrayé.

On croit souvent, à tort, que les enfants laissés à eux-mêmes deviendront plus rapidement indépendants.  Les enfants qui grandissent au contact de leurs parents, dans un climat de sécurité, deviennent indépendants plus rapidement et sont en général plus stables émotionnellement devant des situations nouvelles.

 

  • Comble le besoin de contact, et favorise le développement neurologique

      Lors de la naissance, le développement du cerveau du petit humain n'est pas complété; il se terminera dans les 2 ou 3 premières années de sa vie.  Il va sans dire que cette période est cruciale dans le développement neurologique de l'enfant.  Un développement optimal requiert une stimulation du cerveau par l'environnement de l'enfant.  Dès le très jeune âge, cette stimulation se traduit par des contacts tendres et affectueux,  prolongés et fréquents et ce, dès les premiers jours de vie.  Dans le livre « Le bébé et l''eau du bain », écrit par le docteur Jean-François Chicoine et madame Nathalie Collard, paru aux éditions Québec Amérique (pages 49-50), on raconte l''histoire des enfants roumains qui ont été donnés à l''État et qu''on a laissés à eux-mêmes, sans aucun contact parental ni quelque geste de tendresse que ce soit.  Des examens ont révélé que ces enfants avaient des cerveaux anormalement développés.  Bien sûr c'est une situation extrême mais qui démontre néanmoins l''importance et  l''influence directe des émotions dans le développement anatomique de la fonction neurologique.

Le portage  nous permet d'être en contact constant avec notre enfant et lui permet de recevoir l'attention et l'amour dont il a besoin pour un développement optimal de sa petite personne.

 

  • Favorise le développement cognitif: bébé plus éveillé

     Un enfant porté  est au centre de l'action.  Il voit le monde du même angle que celui du parent, ce qui facilite et favorise les interactions.  L'enfant peut observer son parent pendant qu'il fait la cuisine, le repassage, les courses, etc. Pendant ce temps, l'enfant découvre et est stimulé. Assis dans une poussette, il est difficile et parfois même impossible d'engager des interactions similaires.  En effet, une balade en poussette dans le parc peut facilement devenir monotone, alors qu'une balade « en maman-papa » peut devenir un jeu ou une séance de découvertes de l'environnement.  Ces interactions sont essentielles  à l'enfant pour découvrir « son » monde; il est stimulé, ce qui contribue à  piquer sa curiosité, et le rend plus conscient de son environnement et des gens qui l''entourent.

 

 

  • Favorise le développement optimal des hanches

     La dysplasie de la hanche est une pathologie connue et malheureusement fréquente chez les enfants.  Les causes exactes en sont inconnues, mais plusieurs facteurs entrent en ligne, entre autres la génétique, les hormones présentes dans le corps de la mère pendant la grossesse, la position du fœtus dans l'utérus et  finalement toute situation qui fait en sorte que le bébé a les jambes en position allongée trop longtemps (par exemple rester couché emmailloté trop longtemps).  Les médecins font grande promotion du concept « bébé sur le dos », principe qui demande que bébé soit couché en tout temps sur le dos pour prévenir les risques de syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN).  Si cette méthode a permis de diminuer le pourcentage de SMSN, elle a aussi entraîné une augmentation des cas de plagiocéphalie (syndrome de la tête plate) et possiblement aussi des cas de dysplasie de la hanche, quoique la chose ne soit pas encore prouvée.  Il y a peu de chose que nous pouvons faire en rapport aux trois premiers facteurs énumérés plus haut.  Par contre, il nous est possible d'agir sur le dernier point.

L'articulation de la hanche est une articulation de type cupule : la tête du fémur presque ronde s'articule au bassin dans sa cupule, l'acétabule.  La tête fémorale est maintenue dans sa cupule par de forts ligaments, la capsule articulaire.  Normalement, au moins 75% de la tête fémorale sont inclus dans l''acétabule.  Certaines positions que nous adoptons fréquemment peuvent également influer sur la position de la tête fémorale dans l''acétabule.  Par exemple, dans la position assise en tenant les jambes croisées, la tête fémorale est la plus sortie de son socle.  Par contre, la position assise en tenant les jambes à 90 degrés par rapport au tronc et légèrement écartées permet à la tête du fémur d'être enfoncée le plus profondément dans l''acétabule.

La dysplasie de la hanche est un problème développemental : la tête du fémur n'est pas en position optimale dans son articulation au niveau du bassin (dislocation de la hanche).  En d'autres mots, la tête du fémur n'est pas incluse sur 75% de sa surface dans l'acétabule.  Divers degrés de dislocation sont possibles allant de la dislocation mineure à une hanche totalement sortie de son socle.

Il est logique de croire que placer l'enfant dans une position qui fait en sorte que ses hanches sont souvent en extension augmente ses chances de dysplasie de la hanche et que les positions qui permettent à la tête du fémur d'être plus profondément enfoncée dans l'acétabule favorisent le développement optimal de l'articulation  et diminuent probablement les risques de développer la dysplasie de la hanche.  Il est aussi important de mentionner que les articulations, incluant celle de la hanche, ne sont pas ossifiées lors de la naissance et qu'elles continuent leur développement avec la croissance de l'enfant.

Le portage, lorsque pratiqué correctement, place le bébé dans une position assise, en maintenant les jambes supportées à 90 degrés par rapport au tronc et légèrement écartées.  Cette position, comme mentionné précédemment, est celle par laquelle la tête fémorale est la plus enfoncée dans son acétabule, favorisant ainsi un développement optimal de l'articulation.  

Vous trouverez sur le site : Storchwiege-baby carrier research de plus amples informations sur la dysplasie de la hanche, de même que le rôle du  portage  dans sa prévention.  Cependant, le texte est en anglais.

Il importe de mentionner que les porte-bébés de types Bjorns et Snugglis ne font pas partie de ceux auxquels il est fait ici référence.  En effet, la position du bébé dans ces types de transporteurs ne permet pas une position optimale des hanches, mais le place plutôt en position de traction et d'extension complète puisque le poids du bébé repose sur son pelvis au lieu de bien supporter les fesses et les cuisses.   Pour plus de détails sur le sujet, voir la page : positionnement et sécurité

 

  • Favorise le développement optimal du dos

Le dos d'un adulte présente normalement trois courbes anatomiques:   la lordose cervicale, la cyphose dorsale et la lordose lombaire.  Ces trois courbures sont essentielles à la  bonne posture et au maintien d'un dos droit.  Par contre, chez le nouveau-né, elles sont inexistantes.  Elles se développent plus tard dans la vie de l'enfant.  À sa naissance, le dos du bébé est arqué. Il est donc très important pour un sain développement du dos qu'il soit bien supporté dans la position arquée en tout temps jusqu'à ce que l'enfant ait plus de contrôle sur son dos et que les courbures physiologiques se forment normalement.

 

 POUR LES PARENTS

 

  • Nous portons nos enfants naturellement

Nous portons régulièrement nos enfants de toute façon.  Le portage nous facilite simplement le travail.  En effet, le poids de l''enfant étant mieux distribué, nous pouvons porter Bébé plus longtemps sans avoir de douleur au dos, aux hanches ou aux bras.  

 

  • Le portage favorise l'attachement parental

Dans notre monde actuel, nous sommes continuellement en mouvement : auto, boulot, dodo.  Nous manquons souvent de temps pour nos enfants.  Bien sûr nous nous en occupons du mieux que la vie nous le permet, mais le temps que nous pouvons leur donner est souvent réduit au profit des tâches ménagères qui, avouons-le, sont nécessaires.  Par contre, porter nos enfants pendant que nous accomplissons lesdites tâches nous permet de leur accorder le temps que nous pensons ne pas avoir. En plus, n'est-il pas plus agréable de remplir nos obligations tout en cajolant Bébé ?

L''attachement parental est une idéologie de discipline douce, dans laquelle tous les besoins de l'enfant (sécurité, compréhension) sont pris en considérations et comblés par les parents rapidement et avec amour dans le but de créer des liens parentaux sains et durables. 

 

 API (Attachement parentinig international) considère le  portage  comme un des idéaux du concept de l'attachement parental.  Le docteur Sears, de même que de nombreux autres spécialistes,  fait aussi état de ses bienfaits sur les relations parents-enfants.  Mais, au-delà des spécialistes, n'est-il pas logique de penser que plus nous passons de temps avec nos enfants, plus la relation avec eux sera forte ?   Quel plaisir de pouvoir chouchouter notre petit à volonté !  Loin des yeux, loin du cœur.  Le cœur est sûrement aussi vrai.

Une note sur le concept de « gâter les enfants ».

La croyance générale nous a tous porté à croire que prendre son enfant et le porter à volonté le gâteraient.  Il a été démontré par plusieurs personnes dont le Dr Sears que ceci est faux.  Prendre son enfant et lui donner notre attention comme il en a besoin contribuent plutôt à solidifier sa confiance en lui-même et en son entourage.  Les croyances populaires poussent encore les parents à ne pas se fier à leurs instincts, et à plutôt laisser les enfant pleurer dans le but de renforcer la discipline ou ne pas les gâter.  Un enfant qui pleure signale un besoin, il communique.  Le laisser pleurer seul le laisse dans son désespoir, et peut éventuellement amener l''enfant à cesser toute communication et se refermer sur lui-même, puisque selon lui, ses appels ne sont pas entendus. Alors, suivez vos instinct, vous êtes la personne la mieux placée pour savoir ce qui est bon pour votre enfant.

 

  • Libère nos mains, tout en ayant bébé tout près de nous

Le porte-bébé libère complètement nos mains.  Plusieurs mamans trouvent difficiles les périodes où les enfants demandent plus d''attention (les coliques, la maladie, une frustration quelconque, une peur ou simplement le désir de se faire cajoler). Difficile parce qu''avec un enfant dans les bras, il est pratiquement impossible de continuer nos activités quotidiennes : cuisine, lavage,  hobby...   Difficile parce qu''impossible de prendre un instant de repos pour soi-même ou simplement s''accorder un peu de soin personnel, essentiel à la maman après un accouchement. Avec le porte-bébé, il devient possible de faire la vaisselle, préparer le repas, aller faire une promenade, faire des courses, brosser ses dents ou même prendre une douche (temps que je considérais comme du luxe avec mon fils nouveau-né !) Tout devient plus simple, plus facile et tellement plus pratique ! 

 

 

  • Permet l'allaitement discret

 

 

L''allaitement maternel, qui était considéré de bas niveau à une certaine époque, est de plus en plus recommandé depuis quelques années.  Avec les nourrissons, les boires reviennent souvent et nous devons souvent le faire dans des endroits publics.  Même si l''allaitement est mieux accepté socialement, il est encore mal vu par bien des gens.  Le porte-bébé permet une plus grande discrétion.  L''enfant étant bien supporté,  vous n''avez pratiquement pas besoin de vos mains, vous libérant encore  pour continuer vos occupations.  Je ne saurais dire à quel point c''est libérateur !

De plus, garder bébé près de Maman augmente le sentiment d''attachement ce qui a un impact directe sur la production  des hormones de l''allaitement (qui elles influencent positivement le sentiment d''attachement, quel beau cercle vicieux!)

 

 

 

 

 

  • Plus pratique qu'une poussette dans bien des occasions

Les poussettes sont bien populaires.  En fait, quels parents n''en possèdent pas une?  Cependant, elles deviennent rapidement embarrassantes.  D''autant qu'elles sont de plus en plus grosses!  Elles sont pesantes et souvent difficiles à manœuvrer.  Elles sont parfois interdites dans certains endroits.  Nous n''avons qu''à songer à une promenade parmi la foule, une marche sur le sable de la plage ou une tentative de monter dans un transport public pour savoir quels efforts ces «petits » véhicules exigent de la part du parent.  N''est-il pas plus facile et plus sécuritaire de porter notre enfant dans nos bras ?  Mais les porter dans nos bras devient épuisant et douloureux à la longue.   Le dos et les bras en supporteront beaucoup plus si Bébé est bien installé contre vous dans son porte-bébé.  Alors n''hésitez pas : troquez vos poussettes pour des porte-bébés !  Vous ne le regretterez certainement pas !

 

 

  • Nous permet de déchiffrer plus facilement les besoins de nos enfants, et d'y répondre plus rapidement

Il a été rapporté que les bébés portés pleurent jusqu'à 50% moins souvent que ceux qui ne le sont pas.  Il est en effet beaucoup plus facile de décoder et anticiper les signes de nos enfants lorsqu'ils sont près de nous.  En répondant rapidement à ses besoins, on évite à l''enfant la nécessité de pleurer, moyen de communication utilisé pour signaler un inconfort.  Il est donc compréhensible que porter bébé diminuera les larmes.

  • Et finalement et non le moindre: juste parce que c'est agréable!

Rien n''est plus agréable que d''être près de nos enfants. Nous ne les avons pas désirés pour les tenir loin de nous. Que ce soit quand ils dorment ou lorsqu''ils découvrent le monde, avoir un oeœil sur Bébé et le voir découvrir est un album de beaux moments que nous nous montons.

De plus, les porte-bébés actuellement disponibles sur le marché sont magnifiques, tissés de belles fibres et de beaux motifs de couleurs attrayantes.  Il est facile d''en trouver  selon vos goûts, votre style et s'agençant à vos vêtements quotidiens, que ce soit le joli tailleur Chanel ou de simples pantalons d''exercice . . .

Lorsque je porte un de mes enfants en porte-bébé, souvent des gens viennent s''informer et me passer le commentaire suivant :  « Il a donc l''air bien là-dedans ! ». Même si il ne répond pas, je suis sûre qu'il est entièrement d'accord !

 

 

 

 
  © Copyright 2009 EmporteMoi.com. All Rights Reserved.