Emporte-moi :: nés pour être portés
  ::  

français

  ::  

English

 

::

Accueil

::

Nés pour être portés

:: Bénéfices

::

Ateliers & services

::

Groupe de portage

::

Service de location

::

A propos de nous

 

 

Nés pour être portés

 

Le portage, c'est quoi?

Le portage est une tradition des temps anciens transmise de génération en génération, qui consiste à porter son enfant contre soi, dans un porte-bébé confectionné avec les ressources locales, le style variant selon les cultures.  Dans nos sociétés modernes et industrialisées, où le temps et les ressources semblent toujours nous manquer, cette manière de faire semble s'être égarée pour presque disparaître.

 On recourt souvent aux poussettes, chaises vibrantes et balançoires, pour pallier à la situation. Par contre, ces accessoires nous privent de moments privilégiés avec nos enfants et les isolent malgré leur besoin de contact.  De plus, une augmentation alarmante des cas de plagiocéphalie (syndrome de la tête plate) ont également été notés depuis l''apparition de ces nouveaux produits qui pourtant nous semblent plus sophistiqués et mieux adaptés.

Pourtant, dès sa naissance, le nouveau-né a besoin de retrouver la chaleur et le bien-être qu''il a connus avant sa naissance.  Le « portage »  vient combler ce besoin naturel de sécurité, de touché.  Il permet à l'enfant de s'épanouir au contact direct avec son parent, contact qui le nourrit émotionnellement.  

Le  portage  est une ressource disponible à tous, et qui vous permettra de vaquer à vos occupations tout en gardant votre enfant près de vous, au cœur de votre quotidien, et tout en répondant à son besoin de contact et de toucher.  L''enfant porté observe le monde de notre hauteur.  Il participe aux activités quotidiennes et satisfait sa curiosité du monde qui l'entoure tout en se sentant en sécurité.  Il s'apaise par la suite aux doux bercements causés par les mouvements du porteur, se blottit et s'endort au chaud dans la douce étreinte de son parent, pourtant occupé à autre chose

 

Le petit humain est naturellement fait pour être porté

Quelques heures après leur naissance, la plupart des mammifères sont autonomes.  Nous n'avons qu'à penser au jeune poulain qui, âgé de quelques minutes après sa naissance, est debout sur ses quatre pattes, prêt pour sa première tétée et disposé ensuite à suivre sa mère dans sa promenade.  Ce sont des animaux dits nidifuges.  Ces animaux  à l'état sauvage naissent assez bien développés pour quitter le nid très tôt, assurer leur survie et se déplacer constamment et rapidement.  En général, ce sont des espèces qui ont une longue période de gestation, la maturation se faisant donc complètement « in utero »

À l'inverse, d'autres mammifères, ayant une période de gestation plus courte, naissent complètement dépendants de leur maman, le chaton et le chiot en étant de parfaits exemples.  Au moment de leur naissance, leurs yeux sont encore clos et le demeureront pendant encore plusieurs jours.  De plus, leurs conduits auditifs sont bloqués.  Ils sont incapables de marcher : ils trébuchent en rampant et font même des tonneaux.  Ils réussissent à prendre leur première tétée en trouvant le mamelon au moyen de l'odorat et du toucher (à tâtons).  À l'état sauvage, ces animaux sont généralement des prédateurs.  Contrairement aux animaux nidifuges qui quittent le nid rapidement et se déplacent constamment, ils sont pour leur part stationnaires.  Les bébés sont cachés dans le nid jusqu'à ce que leur développement fait à l'extérieur de l'utérus soit complété, leur permettant ensuite de se déplacer, de voir et donc de suivre leur mère.  Pendant cette période, ce sont les parents qui pourvoient à leurs besoins.  On qualifie ces animaux de nidicoles.  Les bébés peuvent être laissés à eux-mêmes pendant une certaine période de temps durant laquelle les parents vont chasser pour rapporter les vivres nécessaires à la survie des petits.

Les humains ainsi que les singes semblent être une exception à cette règle.  Les ancêtres des humains étaient des chasseurs-cueilleurs.  Ils devaient, pour assurer leur survie, chasser les animaux sauvages et rechercher les plantes comestibles nécessaires à l'alimentation, ce qui entraînait inévitablement des déplacements.  Ayant une période de gestation relativement longue, on pourrait s'attendre, en se basant sur les faits énoncés plus haut, que le bébé humain naisse avec une maturation plutôt avancée et capable de suivre ses parents.  Or, ce n'est pas le cas.  Par contre, puisqu'il naît les yeux ouverts et qu'il est capable d'entendre, il ne peut  pas être classé dans la catégorie des animaux nidicoles.  Il ne peut pas suivre ses parents de son propre gré, faute de développement des systèmes myoarthrosquelettique et nerveux mais  il ne peut, non plus, être laissé seul trop longtemps pour attendre le retour de maman-papa.  Il a des besoins particuliers, entre autres boire régulièrement ou être en contact étroit avec ses parents pour assurer sa maturation et sa survie.

          Nos enfants sont nés pour être portés.  C'est un réflexe parental présent depuis la nuit des temps.  Tout parent porte son enfant, à tout le moins dans ses bras et ce, plusieurs heures par jour.  L'enfant nouveau-né  a, pour sa part, ce réflexe de s'agripper à son porteur, à l'aide de ses hanches, ses genoux et ses mains. On est souvent surpris par ce mouvement réflexe de la main du bébé naissant de se refermer automatiquement sur l'objet qu'on lui présente.  Les civilisations anciennes ont vite compris cette nécessité de porter leurs petits pour ne pas les abandonner et ont développé des techniques adaptées à leur mode de vie.  Malheureusement, cette tradition semble s'être perdue au profit des poussettes, des chaises vibrantes et des berceaux.  Les enfants se retrouvent isolés rapidement par l'utilisation de ces accessoires et en perdent le réflexe de s'agripper.

 

Dans le monde

section en construction

 

 

 

 

 
  © Copyright 2009 EmporteMoi.com. All Rights Reserved.